Notes d'actualité
05 septembre 2017

La Défense : une activité indispensable pour le commerce extérieur français

La France dispose d’une base industrielle et technologique de défense diversifiée, compétitive, et qui contribue notoirement au commerce extérieur.

Pour la seule année 2016, la France a exporté pour une valeur de 93,7 milliards d’euros en matériel de guerre et matériel assimilé, soit environ 21% des exportations totales de la France en 2016. Globalement, 860 entreprises ont contribué à cette dynamique. Il est utile de rappeler que ces succès, comme on l’a constaté ces dernières années, reposent sur la réactivité de 7 grands groupes (Airbus Group, Dassault Aviation, MBDA, Naval Group, Nexter Systems, Safran, Thales) qui représentent en moyenne 80% des montants exportés.

De leur côté, les ETI et les PME réalisent en exportation directe 17%, étant entendu qu’elles contribuent aussi, à leur niveau, à la dynamique d’exportation des grands groupes, en qualité de sous-traitants. D’une certaine manière, on peut considérer que leur contribution directe et indirecte dépassent largement les 30%.

En termes d’emploi, l’apport est loin d’être négligeable. On peut raisonnablement considérer que les exportations ont représenté, en 2016, en emploi direct 447 000 et en emploi indirect 577 000. Soulignons que cette dynamique de croissance a été portée par un relatif désengagement des Etats-Unis, entre autres dans les pays du Golfe, par l’émergence de crises multiples et l’activité politico-militaire française soutenue ces 4 dernières années.

Il reste à savoir si l’évolution du contexte international confirmera cette tendance !

Loïc Tribot La Spière
Délégué Général